Année de Césure

Un master 1 en deux ans est proposé aux étudiants de l’Ecole afin de leur permettre d’effectuer une année de césure. Ils peuvent ainsi  effectuer un stage long en entreprise, un séjour d’étude dans une université partenaire ou encore développer un projet personnel (ONG, Projet humanitaire)...

Stage à l’étranger

Les étudiants peuvent s’appuyer sur le réseau des diplômés, dont bon nombre sont en poste à  l’international,  pour effectuer leur recherche de stage.

Séjour dans une université partenaire

L’Université Toulouse I Capitole a mis en place de nombreux partenariats avec des universités étrangères.
=> Accéder à la section dédiée des universités partenaires de l'école

Retour d'expériences de nos étudiants TSE

"Je souhaitais passer une année d’étude à l’étranger depuis mon arrivée à l’université mais je n’ai pas eu la possibilité de le faire en licence compte tenu de la bivalence économie et droit. J’ai donc saisi cette opportunité lorsque l’on m’a proposé une  année de césure entre la L3 et le M1 Economie-Droit.  J’ai décidé de partir dans le cadre du programme d’échange Erasmus. Cela m’a permis d’avoir un cadre précis, une bourse de départ et d’avoir également tous les avantages que l’on peut avoir lorsque l’on est étudiant.
Au niveau des études, cette année m’a donné les moyens de découvrir des matières que l’on ne peut pas étudier à TSE. De plus, le système universitaire anglais permet de disposer de beaucoup de temps libre et propose de nombreuses activités (sportives, culturelles...). 
Au niveau de la vie extra universitaire, c’est une expérience incroyable tant pour les rencontres que pour les voyages, j’ai ainsi pu visiter une bonne partie de la Grande Bretagne.
A titre personnel, cette année a été très enrichissante et je conseille à tout le monde de profiter de cette opportunité que nous offre l’année de césure de TSE!"
Fabrice-Aurélien Pujol (en césure L3-M1 à l'Université de Bristol)

"Une année de césure universitaire est un cadre exceptionnel pour rencontrer des gens intéressants venant des quatre coins de la terre. Cette année, j’ai côtoyé tous les accents du monde. L’année de césure dans une université permet d’avoir les avantages de l’université : apprendre, comprendre et rencontrer, sans avoir la pression des examens. On peut prendre le temps de découvrir de nouvelles matières, lesquelles ne sont pas forcément en lien direct avec les études suivis dans un cursus « normal ». Ainsi j’ai pu m’initier à la philosophie des sciences et l’informatique. Deux matières qui me semblent aujourd’hui indispensables à l’étude de la science économique ce que je ne présageais pas en début d’année.
Ensuite, j’ai choisi une université anglaise, d’une part pour apprendre l’anglais, et d’autre part pour approcher le système anglo-saxon de plus près. Mon choix s’est porté sur l’Université de Nottingham, pour son magnifique campus et sa place stratégique pour découvrir la Grande Bretagne. Cette année de liberté m’a permis de m’initier un peu à la culture anglaise (pubs, nourriture, paysages, randonnées …).
J’ai également profité de cette année de césure pour réfléchir à un possible sujet d’étude et commencé à rechercher. Cela m’a permis de découvrir plus précisément et d’apprécier la recherche Toulousaine en économie…"
Adrien Raizonville (en césure d’un cursus d’économie et droit de l'école-TSE)